post

Islam : la différence entre chiites et sunnites

Avec la crise qu’a traversé l’Irak durant les années 2000, cette question religieuse a été repris plusieurs fois par les médias du monde. Quelles sont les différences entre les deux branches de l’Islam ? Voilà quelques clés afin de voir plus clair entre les deux communautés musulmanes.

La division historique

Les deux courants islamiques respectent les cinq piliers de l’islam, en faisant la prière dans les horaires de prière adéquats et en apportant l’aumône obligatoire, toutefois, il est important de mentionner que la scission entre les deux courants islamiques remonte à la mort du Messager d’Allah (SAW), en l’an 632. Dès le décès du Prophète Mohamed (SAW), la question de son successeur légitime dans la direction de la communauté musulmane, a scindé cette dernière en plusieurs branches. Tandis que les futurs sunnites avaient désigné Abou Baker Al Siddik, l’un des fidèles compagnons du Prophète (SAW) comme son successeur, les futurs chiites voyait que le fils spirituel et le gendre du Prophète, Ali comme le seul successeur légitime, vu les liens du sang entre les deux cousins.

La majorité des membres de la communauté avait soutenu Abou Bakr comme le successeur du Prophète (SAW), devenant ainsi le premier calife de la communauté musulmane.

Depuis les sunnites ont été toujours majoritaires, représentant actuellement près de 85 % des musulmans dans le monde. Les seuls pays qui sont majoritairement chiites sont essentiellement Bahreïn, l’Azerbaïdjan, l’Irak et l’Iran. Néanmoins, une minorité existe au Liban, en Arabie Saoudite, en Afghanistan, au Yémen, en Inde et au Pakistan.

Il est important de signaler qu’en plus de ces deux grandes branches, il existe d’autres courants, mais qui sont assez minoritaires comme les kharidjites au Maghreb et à Oman, les druzes dans les Proche-Orient, les alévis en Turquie et les alaouites en Syrie.

Différence entre les deux courants

Les sunnites assurent que le livre saint en Islam, le Coran est une œuvre divine et l’imam est un guide qui est choisi entre les croyants pour assurer la prière et apporter les renseignements qu’il faut pour éclairer le chemin des fidèles. 

Toutefois, les chiites considèrent l’imam comme un guide qui tire son autorité de Dieu et qui est indispensable pour la communauté. L’imam est un descendant de la famille du Prophète.

Pourquoi les deux courants sont en conflit ?

Selon le journaliste et analyste Christophe Ayad, le conflit entre les deux courants tiennent moins d’un conflit religieux que d’un différend politique entre deux modèles géopolitiques. Il est essentiel de rappeler que les chiites qui dirigent l’Iran ont déclaré leur différend ouvert depuis la révolution de 1979 avec tous les dirigeants sunnites, en les considérant comme des personnes vendus aux américains et corrompus.