post

Refusant de porter les masques de protection dans les lieux et les transports publics, certains habitants de la capitale sénégalaise doutent encore de l’existence du Coronavirus.
Selon les dernières actualités partagées par les médias locaux, le non-respect des mesures sanitaires contre le Coronavirus se généralise dans la capitale sénégalaise.

Les gestes barrières non respectés

Au sein du centre d’appels qui très fréquenté au niveau du quartier très chic des Almadies, la secrétaire administrative de la société privée de la capitale, Lilly, n’hésite pas à travailler sans porter son masque.
Lilly, assure que durant son travail, il ne serait pas incommode de porter un masque tout en parlant avec ses clients et en portant son casque.
La capitale a décidé de lever les mesures sanitaires contre le Coronavirus, une décision qui a pu permettre de soulager les habitants de la capitale.
En visitant les marchés, les restaurants, les bars, les magasins ou aussi les transports en commun, tout donne l’impression que la pandémie du Coronavirus n’a jamais existé.
Selon l’agent commercial travaillant à Dakar, Sana Diawara, au Sénégal, les citoyens n’y croient pas trop à la propagation de cette pandémie. D’après lui, les sénégalais au début tout le monde y croyait, en tenant à respecter les différentes mesures barrières, et en veillant à porter les masques. Toutefois, à un certain moment, les décisions gouvernementales permettant l’ouverture des salles de sport, les citoyens circulent de plus en plus sans respect des différents gestes barrières. Ainsi, les sénégalais ont pensé qu’il y a quelque chose qui n’est pas du tout clair dans l’histoire de l’expansion de la maladie virale dans le pays.
Pourtant, Mawa Coulibaly, ne doute surtout pas de l’existence du Coronavirus. L’air inquiet, Mawa affirme que les cas de contamination par le Coronavirus sont vraiment existants au Sénégal et qu’il est important de prendre toutes les mesures qu’il faut afin de se protéger contre cette pandémie.
Ibrahim Diop, pour sa part, a été testé positif au Covid-19, le 24 avril 2020. Suite à un traitement qui a duré une semaine, au sein de l’hôpital Salam Jamm de Guédiawaye, il a été déclaré guéri.
Visite le journal de l’Afrique, afin de consulter les dernières actualités du continent africain.