post

Suite à une année d’efforts, 12 élèves étudiant en 3e année du collège Hyacinthe-Cazeaux du Jura, accompagnés par trois lycéens et leur professeur de technologie ont pu achever la fabrication d’une éolienne. Cette dernière doit être installée au niveau de Siwo au Sénégal dans le cadre de la participation à l’émergence des projets énergétiques dans le continent africain.

L’émergence des projets énergétique dans le continent africain

Le journal de l’Afrique a partagé le 7 juin dernier la grande animation qui a régné au sein de l’atelier du professeur de technologie Alain Piard du collège Hyacinthe-Cazeaux. En effet, 12 élèves qui étudient à la 3e année du collège ainsi que trois lycéens ont pu terminer la fabrication d’une éolienne qui est destinée à la petite ville de Siwa au Sénégal. Selon le professeur de technologie, l’éolienne devra se mettre en place dans la ville sénégalaise durant le mois de juillet prochain.

Il est important de mentionner que ce projet de longue haleine a débuté depuis début 2020, mais qui a dû être stoppé suite à la propagation de la maladie virale, le coronavirus.

Selon les intervenants Claude Debrughera et le président de l’association, Y a de l’électricité dans l’air, Pascal Rubidoni ainsi que le professeur, tout est vérifié. En effet, la résine bien utilisée avec le rotor avec les aimants et les bobines, ainsi que les palmes en bois de cèdre rouge, permettra à l’éolienne de travailler plus facilement.

Plusieurs éoliennes ont été déjà installées

Les élèves ont pu assister à tout un programme de tuto. Ce projet de fabrication d’éolienne est soutenu par Y a l’électricité dans l’air ainsi que par les associations Espoir enfants de Dioffor.
Selon Pascal Rubidoni, grâce à ces associations, ils ont pu installer une quinzaine d’éoliennes tout en participant à la mise en place d’atelier permanent avec un réparateur professionnel sur place pour assurer la réparation des éoliennes.

Les élèves du collège du Jura ont apprécié ce type d’échange tout en affirmant qu’ils ont pu apprendre à être minutieux et à travailler pour autrui.
Il est important de mentionner qu’il existe un énorme besoin en énergie surtout au niveau des pays africains ainsi que dans les écoles, c’est pour cette raison que l’aide est importante puisqu’elle permet d’éclairer les villageois et les cours durant le soir.
Consultez les actualités africaines en cliquant ici.