post

Avec le déploiement des entreprises gazières et pétrolières, les différentes écoles se multiplient afin d’assurer la formation d’une meilleure main-d’œuvre qualifiée et efficace. D’après les dernières estimations plus de 10 000 offres d’emploi direct vont voir le jour afin d’exploiter les ressources au Sénégal.

Conférence Africa Oil and Power du Cap

Selon le post qui a été révélé au niveau des réseaux sociaux, la conférence Africa Oil and Power du Cap qui a eu lieu durant le mois d’octobre dernier en Afrique du Sud a été marquée par la présence du ministre des Énergies et du Pétrole du Sénégal ainsi que son homologue sud-africain.
À la tête de l’Institut national du gaz et du pétrole mis en place suite à un décret du président sénégalais, Macky Sall, Aguibou Ba constitue actuellement un artisan incontournable de la politique de développement de la filière du gaz et du pétrole dans le pays. L’objectif principal de monsieur Ba est avant tout de mettre en place et de centraliser le plan de formation de la main-d’œuvre locale, et ce, sur différents niveaux de responsabilité.

Une formation hautement sélective

Ingénieur en microélectronique, ayant été formé au sein des écoles supérieures polytechniques de Montréal et de Dakar, il ne doute pas une seconde que l’école puisse remplir sa mission. Profitant de son expérience de 10 ans chez Schlumberger et des multiples soutiens politiques, Aguibou Ba parvient à attirer les différents financements de son ancien employeur. Néanmoins, il a profité du financement des entreprises comme Kosmos, TechnipFMC, BP, Total, mais aussi l’entreprise nationale Petrosen.
Durant cette formation, nourris et formés gratuitement durant leur cursus, ils profitent aussi d’une bourse allouée jusqu’à leur intégration sur le marché de l’emploi.
Ces entreprises ont injecté plusieurs millions de dollars au niveau du projet, tout en assurant la direction au sein du conseil d’administration de l’INPG.
L’Institut est sous la tutelle à la fois du ministre de l’Énergie et du Pétrole, ainsi que des ministres de l’Économie et des Finances et de l’Enseignement supérieur.
Afin d’en savoir plus concernant les actualités sénégalaises vous pouvez consulter, le journal de l’Afrique.