post

Afin de lutter efficacement contre la propagation du Covid-19, plusieurs pays africains comme l’Algérie ou l’Egypte ont décidé de se lancer dans la fabrication locale des vaccins anti-coronavirus. Le Sénégal a aussi fait un pas dans cette direction, en signant durant le mois d’avril dernier un accord avec l’Institut de biotechnologie Univercells.
Selon les détails apportés par le journal de l’Afrique, le pays dirigé par Macky Sall compte lancer la production de plus de 300 millions de vaccins contre le Coronavirus l’année prochaine.

La coopération avec l’Institut Pasteur de Dakar

Selon les médias locaux, le projet de production du vaccin contre le Coronavirus s’inscrit dans le cadre de l’accord signé en avril dernier entre l’institut Pasteur et celui de la recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation du pays ainsi que l’entreprise pharmaceutique Wallonne de biotechnologie Univercells, sous l’égide des gouvernements belge et sénégalais.

Grâce à cette coopération, l’Institut Pasteur de Dakar profitera de l’assistance technique, mais aussi du transfert de technologie afin de pouvoir assurer la fabrication des vaccins anti-coronavirus.

D’après une source citée par Reuters, la société pharmaceutique pourrait d’ici 2022 mettre en place toute une unité de production du vaccin au Sénégal tout en garantissant une formation du personnel pour pouvoir produire un vaccin à la fois efficace et qui pourrait répondre aux besoins de la population.

Un pays africain en plus qui produira son vaccin anti-covid-19

Ce projet profitera du soutien de donateurs financiers comme les Etats-Unis et l’Union européenne.
Il est important de mentionner qu’avec une telle initiative, le pays de Macky Sall devra pouvoir rejoindre l’Egypte et l’Algérie qui se sont déjà lancées dans la production des vaccins contre le Covid-19, ainsi que le Nigeria qui débutera très prochainement sa production locale de vaccins après que les essais cliniques prennent fin.
Ce qui est important est qu’un tel projet permettra d’approvisionner plus efficacement les différents pays africains en vaccin contre le Coronavirus permettant ainsi d’assurer l’immunisation d’une grande partie de la population du continent.
Découvrez les coûts de ce projet selon le convertisseur dollar en CFA.